Direct naar de inhoud
Migration and Home Affairs

Discours d'ouverture de la réunion plénière du RAN par la commissaire européenne Ylva Johansson

Citant plusieurs exemples inspirants, la commissaire a salué le travail réalisé par le RAN et ses praticiens à ce jour : « individuellement vous faites déjà énormément bouger les choses, mais lorsque vous unissez vos forces, en vous réunissant ainsi, votre contribution est multipliée par cent ou par mille ». Elle a aussi appelé à continuer de faire montre de « patience, d'implication et de détermination ».

La commissaire européenne n'en a pas moins rappelé avec force les efforts qui sont encore nécessaires. « La menace du terrorisme est toujours présente ». Elle a pris le temps d'honorer la mémoire de Samuel Paty, l'enseignant assassiné à ConflansSainte-Honorine. « Étant moi-même enseignante, ce meurtre m'a profondément affectée. »

« C'était quelqu'un qui essayait d'enseigner le dialogue à des adolescents. La liberté d'expression. Les raisons pour lesquelles il faut parler des différences. Le rejet de la violence. Qu'une personne attachant de l'importance au dialogue et à la compréhension soit assassinée est encore plus dur à accepter. »

Se projetant en 2021, la commissaire a présenté certaines activités prioritaires du RAN et de ses praticiens, telles que « la gestion des combattants terroristes étrangers de retour dans leur pays (...) l'aide à la réadaptation des délinquants terroristes (...) et la formulation de discours permettant de lutter contre le terrorisme ». « Votre travail est plus important que jamais. »

back_to_ran.png